Cimaises à tableaux 

  • L’art d’accrocher ses oeuvres d’art

    Liberté de conception illimitée ! Qui n'en a pas rêvé ? Tout est possible avec le système d'accrochage suspendu Nielsen Gallery, un rail à glissière.

    Pourquoi utiliser des cimaises ?

    • parce que, une fois le rail posé, vous n’aurez plus à percer le mur dans sa partie visible
    • parce qu’elles s’intègrent dans tous les environnements s’effaçant totalement si elles sont peintes dans la couleur du mur
    • parce qu’elles vous autorisent à modifier l’ordonnancement de l’accrochage au gré des besoins ou des envies
    • parce que leur mise en place est très simple et que le résultat séduira vos visiteurs

    Comment choisir votre cimaise ?

    • selon son usage, pour votre décoration d’intérieur, la décoration de vos locaux professionnels ou de lieux recevant du public, vous choisirez un rail fin, élégant, discret ou un rail plus large pour sa robustesse
    • en fonction de la couleur de vos murs : sur des murs clairs, vous choisirez des fils Perlon qui seront à peine visibles et, sur des murs foncés, vous choisirez des câbles acier
    • vous devrez aussi tenir compte des poids et des dimensions de vos cadres ou tableaux et respecter les seuils de résistance des matériels

  • L’art d’accrocher ses oeuvres d’art

    Vous cherchez un système d'accrochage polyvalent et facile à installer pour pouvoir modifier "à l'infini" l'organisation de vos tableaux sans avoir à percer le mur à chaque nouvel emplacement. Avez-vous pensé à intégrer des cimaises à tableaux dans votre intérieur ou vos locaux professionnels ?

    Pourquoi utiliser une cimaise à tableaux ?

    • c’est un accrochage esthétique et fonctionnel
    • c’est la protection de vos murs
    • c’est l’assurance d’une décoration raffinée et évolutive
    • c'est surtout une façon simple de mettre en valeur vos oeuvres et souvenirs

    Quel type de rail choisir ?

    • les rails à glissière permettent la suspension des cadres et tableaux par des fils de type Perlon, souples et translucides, ou par des câbles acier de façon discrète puisque l'extrémité haute de ces fils et câbles sera cachée dans la glissière
    • les rails ouverts en J souvent utilisés pour des objets lourds voire très lourds qui seront suspendus sur des tiges droites

    L'une ou l'autre des solutions est tout aussi efficace à condition de tenir compte des poids et des dimensions de vos cadres ou tableaux et respecter les seuils de résistance des matériels.

  • Choisissez la bonne suspension en fonction de votre cimaise.

    Pour une cimaise à tableaux ouverte en forme de J :

    • des tiges de préférence contre-coudées principalement pour des cadres et tableaux très lourds
    • des fils Perlon avec, à une extrémité, un crochet nickelé ou doré pour des cadres et tableaux de moins de 5 Kgs
    • de la chaîne suspendue par l'intermédiaire d'un crochet en S

    Pour une cimaise à glissière, le choix est souvent en rapport avec la marque de la cimaise :

    • des câbles acier ou des fils Perlon à glissière, à tête cobra, hexagonale ou plateau, solid slider, twister
    • des tiges déco

    Quelques conseils :

    • sur les fonds sombres, préférer le câble acier au fil Perlon; il sera plus discret
    • inversement, sur les fonds clairs, préférer le fil Perlon translucide
    • utiliser de préférence deux suspensions pour les tableaux d'un format supérieur à 50 x 60 cm et minimiser ainsi le risque de déséquilibre
    • utiliser de même deux tiges, fils Perlon ou câbles acier pour les tableaux d'un poids supérieur à la résistance de la suspension
  • Comment choisir le bon crochet à tableaux ?

    • Il existe une grande variété de crochets à tableaux regroupés dans deux catégories seulement, les crochets autobloquants et ceux qui doivent être serrés à la main. L’autre caractéristique principale qui les différencie c’est le poids maximum que chacun peut supporter. Il faut donc absolument connaître le poids des objets à accrocher.
    • Les crochets qui doivent être serrés manuellement sont soit avec mollette soit avec vis de serrage.
    • Les crochets autobloquants permettent un positionnement aisé sur la suspension. Dans la pratique, pour être mis en valeur, un tableau doit avoir son centre à environ 1,65 m du sol.
    • Tenir compte de l’attache au dos du cadre. Des crochets à bec fin conviendront si l’objet à suspendre est muni d’un petit anneau notamment tandis que les crochets à bec plus rond ou plus large seront utilisés pour des cadres équipés d’un câble d’accrochage ou de gros anneaux.
    • Il existe des crochets avec verrou de sécurité qui évite ainsi tout décrochage intempestif du tableau

L’art d’accrocher ses oeuvres d’art

Le système d’accrochage suspendu, très flexible, est la solution idéale. Ce système de suspension par câbles ou tiges s’appelle une cimaise.

De quoi se compose une cimaise ?

Une cimaise est un ensemble d’éléments qui vous permet de réaliser un accrochage esthétique et fonctionnel avec une mise en place simple ...

L’art d’accrocher ses oeuvres d’art

Le système d’accrochage suspendu, très flexible, est la solution idéale. Ce système de suspension par câbles ou tiges s’appelle une cimaise.

De quoi se compose une cimaise ?

Une cimaise est un ensemble d’éléments qui vous permet de réaliser un accrochage esthétique et fonctionnel avec une mise en place simple pour une décoration évolutive. Effet type galerie d’art garanti !

Cet ensemble se compose :

  • de la cimaise proprement dite, un rail ouvert vers l’extérieur ou fermé dans diverses finitions 
  • sur un rail ouvert en forme de J, vous y accrocherez surtout des tiges appelées aussi tringles à tableaux, dans les mêmes finitions que les rails, mais aussi des fils nylon type Perlon ou câbles acier munis d’un crochet.
  • sur un rail fermé, vous installerez principalement des fils ou câbles qui coulisseront dans ce rail sans voir son extrémité
  • des crochets pour installer vos cadres et tableaux ; ils en existent toutes sortes : des crochets autobloquants, autoserrants, cylindriques, avec vis de serrage ou molette, à bec, avec verrou de sécurité, etc...

Finalement, qu’est une cimaise ?

  • c’est un accrochage esthétique et fonctionnel
  • c’est la protection de vos murs
  • c’est l’assurance d’une décoration raffinée et évolutive
Lire la suite
par page
Résultats 1 - 12 sur 56.
Résultats 1 - 12 sur 56.